Déterminer une stratégie d’action

Si les recommandations servent à traduire les objectifs généraux d’une politique, d’un programme ou d’une recherche, elles permettent également de déterminer une stratégie d’action pour les atteindre.

Prenons l’exemple du tabagisme. Des décennies de travaux scientifiques ont démontré de façon convaincante que la cigarette et d’autres types de tabagisme provoquent l’apparition d’une vaste gamme de maladies, dont plusieurs sont mortelles. On estime que le tabac tue 5,4 millions de personnes par an dans le monde et on s’attend à ce que ce nombre augmente à 8,3 millions d’ici 2030.

Même si la réduction du tabagisme reste la solution la plus évidente pour prévenir les maladies et la mortalité associées au tabac, quantité d’autres mesures ont été proposées pour le faire, dont certaines ont fait l’objet de recommandations. Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé, « les moyens plus économiques pour réduire le tabagisme … sont les hausses de prix par le biais des taxes et la création d’espaces sans fumée. Les autres mesures sans incidence sur le prix comme l’interdiction complète de la publicité sur le tabac et de toute commandite ou promotion, les sévères mises en garde sur l’étiquette et la sensibilisation à grande échelle complémentent efficacement ces grands moyens d’action » (OMS, 2007, p. 1).

Source : http://www.who.int/features/factfiles/gender_tobacco/facts/fr/index2.html;
OMS (2007). Gender and Tobacco Control: A policy brief. http://www.who.int/gender/documents/tobacco/9789241595407.pdf

Comments are closed.








centre-logos ACEWH PWHCE BCCEWH

Sauf mention contraire, le contenu original de ce site est distribué sous licence Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.5 Canada License.