Évaluer les possibles répercussions d’une recommandation (1)

Les répercussions indésirables

Les problématiques et les besoins sont rarement aussi simples qu’il y paraît à première vue. Par conséquent, les solutions simplistes ou uniques risquent non seulement d’échouer : elles peuvent aussi aggraver un problème ou en créer de nouveaux. Voici un exemple. Les programmes internationaux antitabac peuvent, tout en contribuant à améliorer la santé, engendrer des problèmes de nature économique. À mesure que diminuent l’usage du tabac et la demande, les producteurs et les fabricants subissent des pertes de revenus et leurs employés sont menacés de perdre leur gagne-pain. Dans plusieurs parties du monde, la culture du tabac et la fabrication des produits du tabac reposent en grande partie sur le travail des femmes et des filles. En effet, « les politiques de certains États considèrent qu’un “bon” fermier est un homme marié à plusieurs femmes, capable d’administrer une main-d’œuvre familiale importante; dans certains pays, les sociétés qui sous-traitent [la production du tabac] vont même souvent jusqu’à refuser de signer des contrats avec les hommes célibataires. » (Khalfan et Waverly, 2006, p. 31). Ainsi, les efforts investis pour réduire l’usage, la production et la vente du tabac se répercutent sur le bien-être économique et la santé des ménages, mais plus particulièrement, sur des populations de femmes et d’enfants qui n’ont qu’un accès limité ou incertain aux ressources. Par conséquent, les stratégies destinées à réduire le tabagisme devraient prévoir des mesures pour instituer des activités rémunératrices de remplacement. À défaut de quoi, les effets salutaires obtenus en réduisant la cigarette pourraient être annulés par une augmentation des maladies attribuables à la pauvreté.

Cet exemple nous montre que l’application des concepts centraux de l’AIGS nous permet d’aller au-delà des solutions simplistes et donc, d’améliorer nos chances d’anticiper les retombées négatives des recommandations et de les éviter.

Source : M. Khalfan et l. Waverley (2006). « From the Fields to the Consumer », dans L. Greaves, N. Jategaonkar et S. Sanchez (dir.) (2006). Turning a New Leaf: Women, Tobacco, and the Future. Centre d’excellence pour la santé des femmes de la Colombie-Britannique et International Network of Women Against Tobacco (INWAT). Vancouver, Centre d’excellence pour la santé des femmes de la Colombie Britannique, http://www.bccewh.bc.ca/publications-resources/documents/Turning_New_Leaf06-28-06_000.pdf

Comments are closed.








centre-logos ACEWH PWHCE BCCEWH

Sauf mention contraire, le contenu original de ce site est distribué sous licence Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.5 Canada License.