Connaître la différence entre l’équité et l’égalité

Les termes « équité » et « égalité » sont parfois utilisés de façon interchangeable, ce qui peut entraîner une certaine confusion. Ces concepts sont liés mais comportent d’importantes distinctions.

L’équité, comme nous l’avons vu, repose sur la volonté de comprendre les gens et de leur donner ce dont ils ont besoin pour s’épanouir et vivre des vies saines. Par ailleurs, l’égalité repose sur la volonté d’offrir la même chose à tous les gens pour qu’ils puissent s’épanouir et vivre des vies saines. Tout comme l’équité, l’égalité vise à promouvoir la justice, mais l’égalité ne peut être atteinte que si tous les gens partent du même point de départ et ont les mêmes besoins.

Prenons l’exemple de coureurs qui font un sprint sur une piste ovale, dans le cadre d’une compétition.

Le concept d’égalité nous amènerait à accorder le même traitement à tous les coureurs, et donc à fixer un même point de départ pour tous. En apparence, cela semble juste.

Par contre, nous savons que les coureurs placés dans les couloirs intérieurs bénéficient d’un avantage certain, comparativement aux coureurs placés dans les couloirs extérieurs, puisque la distance qu’ils doivent parcourir est plus courte. Par conséquent, la notion d’égalité – soit partir au même point de départ – ne donne pas des résultats justes.

Toutefois, le concept d’équité nous mènerait à décaler les positions de départ des coureurs, afin de compenser pour les désavantages que subissent les coureurs placés dans les couloirs extérieurs. Dans un tel cas, un traitement différent ou individualisé produit des résultats plus justes que ne le ferait un traitement identique.

La même distinction entre « équité » et « égalité » s’applique en matière de santé et de soins. Par exemple, le système de santé canadien, financé à même les fonds publics, repose sur le concept d’égalité. Il est conçu de façon à ce que tous les gens puissent avoir accès à des professionnels de la santé et à des soins, peu importe s’ils ont ou non la capacité de payer pour ces soins. Une fois de plus, cette approche semble juste, mais elle comporte certaines limites puisqu’elle ne tient pas compte d’autres facteurs, comme la langue, le lieu de résidence, l’orientation sexuelle et le genre, des facteurs qui peuvent entraver l’accès aux soins.

Dans un même temps, une démarche qui vise à assurer à toute la population un accès identique aux soins de santé prend pour acquis que tous les gens ont un état de santé semblable et des besoins similaires pour ce qui est des soins. Nous savons pertinemment que tel n’est pas le cas. Certaines personnes, tout comme les coureurs positionnés dans les couloirs extérieurs d’une piste, vivent des problèmes sociaux, politiques et économiques qui entraînent une détérioration de leur santé. Par exemple, les femmes et les hommes, les garçons et les filles vivant dans la pauvreté ont plus souvent des problèmes de santé, comparativement à la population plus nanties. Par conséquent, ils ont possiblement besoin de services et de programmes supplémentaires – les services et programmes en place ne suffisant pas – pour contrebalancer les effets des logements insalubres, d’un accès limité à des aliments frais et nutritifs et d’une exposition à des milieux peu sûrs. Il s’agit donc d’équité – s’assurer que les gens ont ce dont ils ont besoin pour être en bonne santé, se sentir bien et maintenir cet état.

La population entière jouissant d’un bon état de santé et d’un bien-être, nous pouvons alors œuvrer à conserver un équilibre juste en assurant à toutes et tous les mêmes privilèges. Nous parlons alors d’égalité. Comme le précise l’Organisation panaméricaine de la Santé, l’équité est le moyen, l’égalité est le résultat.

Une bonne compréhension des différents éléments qui distinguent l’équité de l’égalité nous permet de reconnaître les différences entre les gens sur les plans de la santé et du bien-être, celles qui sont injustes, évitables et que l’on peut transformer, puis de réagir en conséquence.

Comments are closed.








centre-logos ACEWH PWHCE BCCEWH

Sauf mention contraire, le contenu original de ce site est distribué sous licence Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.5 Canada License.