Décrire les différentes variantes sexuelles

Le sexe sous l’angle de la dichotomie

sex_dichotomy.jpgLe mot « dichotomie » fait référence à la mise en opposition de deux éléments, comme s’ils étaient totalement différents. Le sexe est généralement perçu comme ayant deux catégories distinctes – le sexe masculin et le sexe féminin – lesquelles s’excluent mutuellement. Pensez au dessin au début de ce module et à la signification de l’expression « le sexe opposé ».

Cette conception du sexe d’une personne est très répandue mais elle ne traduit pas adéquatement l’étendue et la diversité de la biologie humaine et des perceptions de soi. Bien que la majorité des gens puissent facilement être identifiés comme étant de sexe féminin ou masculin, la différence n’est pas toujours claire ou fixée. Par exemple, certaines personnes peuvent avoir un chromosome X ou Y supplémentaire (XXX, XXY, XYY) tout en ayant des organes génitaux et une apparence générale qui les identifient clairement comme étant de l’un ou l’autre sexe. Dans d’autres cas, certains chromosomes sexuels peuvent être absents ou comporter des irrégularités. Par exemple, les femmes atteintes du syndrome de Turner ont des ovaires mais ont souvent de la difficulté à procréer. Certains individus ont des chromosomes sexuels et des organes génitaux qui ne sont pas clairement ou exclusivement mâles ou femelles. Le terme « intersexué » est souvent utilisé pour désigner des personnes dont l’anatomie ne correspond pas à l’une ou l’autre des deux catégories biologiques standards.

Dans un même ordre d’idées, les caractères sexuels secondaires sont généralement associés à l’un ou l’autre sexe, mais ces associations ne sont pas absolues. Par exemple, les hommes sont généralement plus grands que les femmes, en raison de différences en ce qui a trait à la taille des os et la masse musculaire. Par ailleurs, vous connaissez probablement des femmes de grande taille ou des hommes de petite taille. Aussi, les femmes ont généralement des hanches plus larges, ce qui leur permet de porter un fœtus et d’accoucher plus facilement. Vous connaissez sûrement aussi des femmes qui ont des hanches très étroites et des hommes dont la largeur des hanches dépassent celle de leurs épaules. Peu d’entre nous, s’il y en a, possédons des caractéristiques physiques uniquement « masculines » ou « féminines », ou des formes masculines ou féminines qui correspondent totalement à la norme.

Le sexe sous l’angle du continuum

sex_continuum.jpgL’approche qui place le sexe sur un continuum est plus adéquate. Le mot « continuum » réfère à l’idée selon laquelle il existe entre deux pôles toute une graduation de différences subtiles. Le sexe, vu sous l’angle du continuum, met l’accent sur certaines caractéristiques biologiques et physiologiques associées davantage à une femme ou à un homme, mais inclut aussi des personnes qui portent en elles plusieurs de ces caractéristiques, à divers degrés. Pour illustrer ces propos, revenons aux exemples des tailles et des types corporels. Les formes et les dimensions des corps masculins et féminins sont infinies, malgré la présence de chromosomes sexuels qui détermine le sexe des individus. Une approche plaçant le sexe sur un continuum nous permet de reconnaître tout l’éventail de caractéristiques et d’éviter d’étiqueter les individus comme étant uniquement des hommes ou des femmes.

La présence de variantes dans la configuration des chromosomes et de caractères sexuels secondaires remet en question l’approche axée uniquement sur deux catégories d’analyse et nous incite à aborder la question du sexe de façon plus fluide et souple. Une démarche considérant le « sexe » d’un individu sous cet angle s’avère bénéfique puisqu’elle dresse un portrait plus précis de l’expérience humaine, notamment des besoins des individus qui ne s’insèrent pas les catégories homme/femme et des défis auxquels ceux-ci font face. Elle nous invite également à en apprendre davantage sur l’impact que produit le sexe d’une personne sur la santé de celle-ci et sur les autres aspects de sa vie.

Comments are closed.








centre-logos ACEWH PWHCE BCCEWH

Sauf mention contraire, le contenu original de ce site est distribué sous licence Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.5 Canada License.