Relever les idées et les croyances liées au genre

D’où viennent les croyances concernant le genre?

Les sociétés, les collectivités et les individus définissent le genre, y compris l’identité de genre, les rôles, les relations et les stéréotypes. Les croyances concernant le genre ont certainement trait aux différences biologiques entre hommes et femmes, notamment les différentes fonctions que ceux-ci accomplissent dans le processus de la reproduction. Par exemple, l’idée selon laquelle les femmes sont portées à prodiguer des soins est ancrée dans le fait que c’est le corps de la femme qui nourrit le nourrisson dont elle prend soin. Dans un même ordre d’idées, la croyance selon laquelle les hommes ont un plus grand appétit sexuel ou s’adonnent davantage à la promiscuité est liée au rôle que jouent les hommes dans la propagation de l’espèce.

Par ailleurs, ce sont les institutions sociales, comme la religion, l’éducation, le droit et la famille, qui créent et maintiennent en place les croyances relatives au genre. Par exemple, lorsque le Canada a accédé au statut de nation au 19e siècle, les femmes n’étaient pas considérées comme des personnes aux yeux de la loi. Elles étaient donc privées du droit de vote. Cette décision n’avait nullement trait aux différences biologiques entre les hommes et les femmes. Beaucoup arguaient que les femmes ne devaient pas voter parce que selon eux, elles étaient irrationnelles, émotives ou influençables. Ce type d’arguments, qui clamait l’infériorité des femmes, a contribué à préserver un ordre social qui donnait tous les pouvoirs aux hommes.

Le genre est une construction qui peut se transformer et se transforme au fil du temps. Comme nous l’avons vu antérieurement, les croyances concernant la question des femmes et le travail à l’extérieur du foyer ont beaucoup changé au cours des siècles. Par exemple, dans la tradition européenne du 17e siècle, les femmes aux petits seins et aux courbes généreuses incarnaient l’idéal de la beauté féminine, alors qu’au 20e siècle, les modèles et les célébrités au corps mince et à la poitrine abondante ont la cote.

Les rôles associés au genre peuvent varier d’une personne ou d’un endroit à l’autre. Par exemple, l’idée selon laquelle les femmes peuvent travailler à l’extérieur du foyer ou que les hommes peuvent prendre soin des enfants est loin d’être universellement acceptée, même aujourd’hui.

En d’autres termes, les croyances concernant le genre varient selon le contexte.

Image: Vénus de Milo, modèle

Comments are closed.








centre-logos ACEWH PWHCE BCCEWH

Sauf mention contraire, le contenu original de ce site est distribué sous licence Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.5 Canada License.